Echange Pologne, du 10 au 19 octobre 2018, le fil rouge…

 

Après un dimanche passé avec les correspondants, nous nous sommes tous retrouvés lundi matin à 6h10 à la gare de Varsovie pour nous rendre à Cracovie. 2h30 plus tard, nous avons pris le bus (1h de trajet) pour visiter Auschwitz-Birkenau. La visite qui a duré 3 heures a été forte en émotion.

De retour sur Cracovie, nous avons déposé nos sacs à l’hôtel pour nous rendre immédiatement au restaurant. Enfin, tout le monde a pu flâner sur la place centrale de Cracovie avant d’aller se coucher.

 

_______________________________________________________________________

Après un samedi avec leurs correspondants, tout le monde s’est retrouvé au théâtre Buffo à 19h pour un voir un spectacle de tango.

Des chanteurs accompagnés de musiciens argentins ont repris des grands standards du tango. Les chansons ont souvent été accompagnées de numéros de danse.
Le spectacle s’est terminé à 21h.

_______________________________________________________________________

1er jour de visites à Varsovie. Tous les élèves étaient au point de rendez-vous à 9h.
Visite du musée de l’insurrection le matin, déjeuner au parc de la liberté puis balade à pied jusqu’au cœur de l’ancien ghetto de Varsovie.

Enfin, retour en métro au lycée SLO2 vers 15h (heure de fin des cours en Pologne).

Le tout sous le soleil.

—————————————————————————————————————————

Après une nuit et une journée dans le car nous sommes arrivés sous le soleil à Varsovie vers 17h30.
Très rapidement nos élèves ont retrouvé avec plaisir leurs correspondants.

Ils avaient aussi hâte de retrouver un couchage plus confortable que le bus. Demain tout le monde à rendez-vous au lycée SLO2 à 9h pour partir à la visite du musée de l’insurrection polonaise.

 


Echange avec la Pologne, le programme :

Télécharger (programme-échange-Pologne.pdf, 81KB)

Saint-Lô. Des photos et films pour dire la Shoah au Lycée Le Verrier

Une classe de Première du lycée Le Verrier, à Saint-Lô (Manche), a travaillé tout au long de l’année sur un vaste projet autour de la Shoah. Leur questionnement initial : vingt-cinq ans après le tournage du film La Liste de Schindler, comment notre perception de la Shoah a-t-elle évolué ? Une exposition présente le fruit de ces travaux.

Lire l’article complet :https://www.ouest-france.fr/normandie/saint-lo-50000/saint-lo-des-photos-et-films-pour-dire-la-shoah-au-lycee-le-verrier-5781834

La SHOAH, objet, territoire(s)

 

Lorsque le réalisateur américain Steven Spielberg démarre le tournage de La Liste de Schindler en mars 1993 à Cracovie, l’ancien quartier juif de Kazimierz est à l’abandon et l’ancien camp de Plazsow est en friche. Vingt-cinq ans plus tard, les lieux de la persécution ont été aménagés et plus de deux millions de touristes se rendent chaque année à Auschwitz-Birkenau …

Comment a évolué notre perception de la Shoah ? Quelle géographie des lieux dits « de mémoire » a vu le jour ces dernières années ? La Shoah est-elle devenue un objet à consommer ? Telles sont les questions que pose cette nouvelle exposition organisée par l’association mémoire vir(e)tuelle.