La SHOAH, objet, territoire(s)

 

Lorsque le réalisateur américain Steven Spielberg démarre le tournage de La Liste de Schindler en mars 1993 à Cracovie, l’ancien quartier juif de Kazimierz est à l’abandon et l’ancien camp de Plazsow est en friche. Vingt-cinq ans plus tard, les lieux de la persécution ont été aménagés et plus de deux millions de touristes se rendent chaque année à Auschwitz-Birkenau …

Comment a évolué notre perception de la Shoah ? Quelle géographie des lieux dits « de mémoire » a vu le jour ces dernières années ? La Shoah est-elle devenue un objet à consommer ? Telles sont les questions que pose cette nouvelle exposition organisée par l’association mémoire vir(e)tuelle.

Exposition de l’association “Mémoire vir(e)tuelle”

 

“L’exposition “Poussières de mémoire” élaborée en 2016 par un groupe de terminales L et consacrée à la Shoah à Saint-Lô est à nouveau visible.

Ce travail graphique, récompensé en mars dernier lors du 19ème concours international d’arts plastiques de Tychy près d’Auschwitz, est exposé à l’ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Éducation) 10 rue St-Georges à St-Lô du 13 septembre au 20 décembre 2017. Entrée libre.”

Lycée Le Verrier : des élèves mis à l’honneur pour leur travail

Vendredi 16 juin 2017, en cette fin d’année scolaire, les élèves du lycée Le-Verrier ont eu le privilège d’assister à une cérémonie qui leur était consacrée. Durant toute l’année, ces étudiants ont entrepris un grand nombre de projets : aide aux élèves allophones, formation aux premiers secours, championnat de natation, concours de plaidoiries, etc.

« C’est une manière de valoriser leur engagement dans des projets qui dépassent le cadre scolaire, affirme Yann Forestier, professeur d’histoire-géographie au lycée Le-Verrier. Cela leur permet de développer d’autres compétences ».

Un diplôme symbolique était remis à chacun des élèves, « une gratification pour eux ».

Article complet Ouest-France :

http://www.ouest-france.fr/normandie/saint-lo-50000/saint-lo-des-eleves-mis-l-honneur-pour-leur-travail-5067421

Dans les pas de Michone. De Saint-Lô à Auschwitz

“Michone Hadine a été arrêté à Saint-Lô en octobre 1943, parce que né juif.

Déporté à Auschwitz, sa vie se termine en février 1944 dans le camp de travail de Monowitz…

C’est en suivant symboliquement sa trajectoire, que cette exposition photographique a été réalisée par des élèves de 606 après un voyage d’étude de 5 jours en Pologne (en mars 2017). De Saint-Lô à Birkenau, de Drancy à la Buna, ces images posent la question de l’oubli, celle de l’effacement des traces… y compris au cœur même de l’ancien complexe concentrationnaire et génocidaire nazi…


Une exposition photo organisée par l’association Mémoire vir(e)tuelle avec le soutien du lycée Le Verrier, de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et de l’amicale du lycée Le Verrier.


Mémoire vir(e)tuelle est une association qui valorise l’histoire et la mémoire de la Shoah à l’échelle locale depuis 2010.”